Editer= Critiques =


Purée, je mets vraiment n'importe quoi sur ce site. Je vais mettre toutes les critiques inutiles sur une seule page.

Livres


Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens



C'est un livre de psycho pour le grand public avec des tas d'expériences et de références si on a envie d'approfondir. En plus c'est drôle. Bref, très sympa, voir page psycho.


L'excellence une Attitude a Adopter


Mauvais, redondant, simpliste, même s'il y a quelques bonnes idées. Voilà un résumé des principales idées, chapitre par chapitre :

Soyons le meilleur de nous même, on est le seul qui le puvons.

Identifier les barrières invisibles et les remettre en question.

Rester simple.

Faites que l'excellence vous sauve de l'ignorance/Excellez ou disparaissez.

Affronter les peurs pour les tuer plutôt que de se faire bouffer par elles.

Faire les petites choses de façon excellente pour que ça devienne une seconde nature.

Chaque personne a quelque chose à nous apprendre, il faut la saisir.

Changer sa vision des choses pour le meilleur, positiver.

Agir maintenant car la vie passe vite.

Soyez gentils.

Les erreurs sont en réalité des leçons.

Faire de chaque jour une oeuvre d'art dont on est fier.

Exprimer sa gratitude envers ce qu'on a pour en voir la valeur.

Prendre en main les situations compliquées, c'est là que se révèle le leadership.

Les idées n'ont aucune valeurs si elle sont pas exécutées.

Il faut rester éveillé, conscient de tout autour de nous.

Utiliser des symboles pour nous rappeler nos objectifs.

Soyez déraisonnables cad ne limitez pas vos ambitions aux conventions.

Tous les leaders ne doivent pas être pdg, on peut très bien être leader vendeur ou leader batteur dans un groupe rock.

Il faut tenter, sinon on ne saura jamais.

Poser les bonnes questions, les pertinentes. “Si tous les hommes étaient satisfaits d'eux mêmes, il n'y aurait pas de héros.” (pas d'accord, certains deviennent héros malgré rux, mais intéressant.)

Soyez humble.

Denenez une marque, le steeve jobs de votre équipe.

Chérissez le conflit. C'est super mal dit, il veut dire réglez les problèmes avant qu'ils empirent.

Trouvez un éqilibre entre responsabilité et liberté. En ai eu marre à la page 67. Préférer "comment se faire des amis".

Comics


The boys


Très bonne démystification des plus célèbres héros américains (JLA, Batman, X-men...) qu'il faut, à mon avis, avoir suivi un minimum pour apprécier The boys. C'est très cru et très violent, peut être parfois un peu trop gratuitement... et c'est dommage, parce cette abondance de tueries/baises masque un peu la qualité de l'écriture, inventive, riche et drôle.

Séries


Eureka


Une série de science fiction pas prise de tête. Ca rappelle en fait un peu les débuts de stargate SG1 ou Buffy, avec un des héros plaisantant alors que l'univers est sur le point d'être anéanti. Les personnages sont tous agréables à suivre, d'autant plus que les morts restent morts... ça rend les choses plus intéressantes.
Il n'y a pas d'épisodes inutiles : chacun a sa petite histoire indépendante. Ainsi, même si l'intrigue de la saison n'avance parfois pas, on a jamais l'impression d'avoir perdu son temps. Et on s'amuse.

Misfits


Heroes façon repris de justice. C'est drôle et les relations entre perso sont particulièrement bien fichues.

Nikita (2010)


L'histoire ne tient pas debout. Ca se prend trop au sérieux. Et pas assez de moment sexy pour rattraper tout ça.

Dead set


En s'enchainant les épisodes, Dead Set est tout simplement le meilleur film de zombie existant. En plus d'offrir le plaisir de voir les "personnalités" de télé-réalité (type Loana, Steevy, Vincent Mc Doom..) se débattre en pleine apocalypse, Dead Set est agréablement violent, je ne crois pas avoir déjà vu des infectés aussi brutaux. La forte tension entre les survivants (dans leur petite forteresse fragile -cf "La Nuit des morts-vivants") est la cerise sur le gâteau.

Survivors (2008)


Je crois qu'il faut être fan du thème de la fin du monde pour apprécier la série. Sinon, vous risquez d'être repoussé par les ficelles un peu grosses du scénario, les personnages/situations caricaturales et la lenteur générale de la série.
A vous de voir si suivre un groupe se promenant au milieu des ruines en tentant de survivre suffit à vous combler... Moi, ça me comble.

The Cape (2010)


L'histoire d'un flic laissé pour mort qui cherche à trainer son assassin devant les tribunaux. Il est entrainé par un cirque (ce qui donne apparemment à peu près le même résultat que de se faire entrainer par des ninjas) et euh, ben, ça décolle pas et tourne un peu en rond. Je m'attendais à un clone un peu plus réaliste de Batman, mais non. Et puis le héros passe son temps à enlever son masque pour pleurer pour sa famille qui le croit mort, c'est un peu pénible, pas très bad ass quoi. Je regarde quand même car j'aime les comics.