Editer Critiques
Sommaire

1. Livres
- Le Problème à trois corps
- Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens
- L'excellence une Attitude a Adopter
- The Witcher : La Saison des orages
- Un logique nommé Joe
- Vision aveugle
- Les Chaînes de l'avenir
- Vortex - Spin, tome 3
- La marmite, suivi de Pseudolus
- Le Syndrome des faux souvenirs et le mythe des souvenirs refoulés
- Azazel (Asimov)
- L'Œuf du Dragon (Robert Forward)
- Abattoir 5
- Neuromancien (Gibson)
- Sherlock Holmes (Arthur Conan Doyle)
- Les dieux voyagent toujours incognito (Laurent Gounelle)
- Cinq nôs moderness, Yukio Mishima
- Contes de Yamato (traduction de René Sieffert)
- Deux amours cruelles
- Journal de Sarashin
- Konjaku monogatari shū (今昔物語集) / Histoires qui sont maintenant du passé
- Tristesse et beauté /美しさと哀しみと
- La tentation de Saint Antoine (Gustave Flaubert)
- Eloge de la danse
- Anxiety Is the Dizziness of Freedom
2. BD
- Journey to the west (Zheng Jian He )
- Origin
- Hoshin, l'Investiture des Dieux
- Detective Conan
- Invincible
- The Walking Dead
- Hunter X Hunter
- Y The Last Man
- Ultimex
- Superman New Krypton
- Manga d'horreur de Junji Itō
- Sensational She-Hulk
- Bastard!!
- Yoko Tsuno
- Hémisphère
- Zorn et Dirna
- Dallas Barr
- Philémon (Fred)
- Donjon (Trondheim etc)
- La jeunesse de Picsou
- I Am Not Okay with This
- Iron Ladies
- The Last Human
- God Of Martial Art
- Rebirth of Urban Immortal Cultivator
- Liar Game
- Dr Stone
- Marvel Crossover - Amalgam (Marvel VS DC n°9)
- Captain Marvel: First Contact
- Never Back Down
- Supergirl (1996)
- Star Power
- Game Night
- Spider-Man : Homecoming
- Isekai maô to shôkan shôjo no dorei...
- Tsugumomo
- Sky-high survival
- Ken-ichi, le disciple ultime
- Baki
- The boys
- Chobits
- Assistante et Exécutrice Tome 1 : Iris
- Mars la rouge - La Trilogie de Mars
- Sillage
- Ressentiment
- The Rising of the Shield Hero
- Red Eyes Sword : Akame ga Kill !
- One-Punch Man
- GTO paradise lost
- Terra Formars
- Re:Monster
- Ultraforce
- World Customize Creator
- kuro no shoukanshi (black summoner)
- Prison School
- Aiki
- Le Secret de Cixi : 1ère partie - Cixi de Troy
- Homonculus
- Mieruko-Chan
- Freaks' Squeele
- To Your Eternity
- Taskmaster (2002)
3. Séries
- Eureka
- Devs
- Misfits
- Dollhouse
- Nikita (2010)
- Dead set
- Survivors (2008)
- The Cape (2010)
- The Plot Against America
- Unbreakable Kimmy Schmidt
- The Boys
- The Good Place
- Black Mirror
- Philip K. Dick's Electric Dreams
- Weird City
- Raised By Wolves
- Nikita
- Better Call Saul
- Breaking Bad
- Duck Dodgers
- Survivors
- Eureka
- The Witcher
- The Expanse
- Umbrella Academy
- Solar Opposite
- Rick and Morty
4. Jeux
- Bloodrayne
- Bloodrayne 2
- Tribes: Ascend
- Dishonored
- Dishonored 2
- NieR : Automata
- Doom 2016
- Overcooked
- Sonic & All Stars Racing Transformed
- Megaton Rainfall
- Subnautica
- Yakuza 0
- Unreal Tournament
- Quake 3 Arena
- Deus Ex
- Deus Ex 2
- Deus Ex Human Révolution
- The Longest Journey
- The Nomad Soul
- Crysis Warhead
- Portal
- Portal 2
- Saints Row 2
- Saints Row : The Third
- Saints Row IV
- Binary Domain
- Control
5. Films
- La sirène
- Shaolin Soccer
- Ip Man 4
- Joker
- Fast & Furious : Hobbs & Shaw
- X-Men : Dark Phoenix
- Pokémon Détective Pikachu
- Shazam!
- Aquaman
- Les Indestructibles 2
- Furyo
- Bloodsport, tous les coups sont permis
- Kickboxer : Vengeance
- L'Histoire du petit Muck
- Shining
- X-Men : Days of Future Past
- Midnight Special
- Les Délices de Tokyo
- Cube² : Hypercube
- Never Back Down: No Surrender
- Downsizing
- Bloodshot
- La Plateforme (Netflix)
- Aniara
- Vivarium
- Les Gardiens de la Galaxie
- Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2
- Men In Black International
- Nicky Larson et le parfum de Cupidon
- Sonic The Hedgehog
- UPGRADE
- Palm Springs
- Jumanji 2 (2019)
- Le Mépris (1963)
- The New Mutants
- Wonder Woman 1984




Livres


Le Problème à trois corps


Un livre de science fiction avec 3 parties parallèles : une intéressante sur la révolution culturelle chinoise, une passionnante sur une civilisation fictive et une enquête contemporaine un peu bidon, clairement la plus faible/incohérente. L'écriture/la traduction est pas ouf non plus mais les 2 bonnes parties rattrapent le reste et finalement j'ai dévoré le livre en fermant les yeux sur les défauts.

Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens



C'est un livre de psycho pour le grand public avec des tas d'expériences et de références si on a envie d'approfondir. En plus c'est drôle. Bref, très sympa, voir page psycho.


L'excellence une Attitude a Adopter


Mauvais, redondant, simpliste, même s'il y a quelques bonnes idées. Voilà un résumé des principales idées, chapitre par chapitre :

-Soyons le meilleur de nous même, on est le seul qui le pouvons.
-Identifier les barrières invisibles et les remettre en question.
-Rester simple.
-Faites que l'excellence vous sauve de l'ignorance/Excellez ou disparaissez.
-Affronter les peurs pour les tuer plutôt que de se faire bouffer par elles.
-Faire les petites choses de façon excellente pour que ça devienne une seconde nature.
-Chaque personne a quelque chose à nous apprendre, il faut la saisir.
-Changer sa vision des choses pour le meilleur, positiver.
-Agir maintenant car la vie passe vite.
-Soyez gentils (sic).
-Les erreurs sont en réalité des leçons.
-Faire de chaque jour une œuvre d'art dont on est fier.
-Exprimer sa gratitude envers ce qu'on a pour en voir la valeur.
-Prendre en main les situations compliquées, c'est là que se révèle le leadership.
-Les idées n'ont aucune valeurs si elle sont pas exécutées.
-Il faut rester éveillé, conscient de tout autour de nous.
-Utiliser des symboles pour nous rappeler nos objectifs.
-Soyez déraisonnables cad ne limitez pas vos ambitions aux conventions.
-Tous les leaders ne doivent pas être pdg, on peut très bien être leader vendeur ou leader batteur dans un groupe rock.
-Il faut tenter, sinon on ne saura jamais.
-Poser les bonnes questions, les pertinentes. “Si tous les hommes étaient satisfaits d'eux mêmes, il n'y aurait pas de héros.” (pas d'accord, certains deviennent héros malgré eux, mais intéressant.)
-Soyez humble.
-Devenez une marque, le Steeve Jobs de votre équipe.
-Chérissez le conflit. C'est super mal dit, il veut dire réglez les problèmes avant qu'ils empirent.
-Trouvez un équilibre entre responsabilité et liberté. En ai eu marre à la page 67. Préférer "comment se faire des amis".

The Witcher : La Saison des orages


L'écriture est assez moyenne et le scénar pas terrible (ça part un peu dans tous les sens). Mention spéciale au héros qui capture le méchant sorcier et l'ordonne de le téléporter. Quelle surprise, il t'a téléporté dans un piège. Les personnages sont sympathiques et l'univers riche. Je regrette pas d'avoir lu mais j'ai pas été scotché au bouquin.

Un logique nommé Joe


C'est de la science fiction avec un côté merveilleux. Les histoires sont surprenantes et positives.


Vision aveugle


De la SF avec en même temps des éléments de fantastique, parfois assez écœurants. L'exploration du vaisseau peut rappeler Lovecraft. L'univers est très riche, on s'y perd un peu (des IA, des télépathes, des vampires...). Les persos ont des réactions assez froides, difficile de s'y attacher.

Les Chaînes de l'avenir


Sympa, plein d'idées mais un peu confus, ça part dans tous les sens, parfois une idée est abandonnée en plein milieu, fin décevante. Un peu de mal avec les pouvoir de Jones.

Vortex - Spin, tome 3


Des idées intéressantes (démocraties limbiques, personnalité simulée, Isaac...), mais on passe tout le livre à faire comme les protagonistes, c'est à dire à attendre la rencontre avec les hypothétiques. La deuxième intrigue dans le passé n'est finalement pas bien intéressante.
La fin fait rêver cependant, je crois que jamais un livre ne m'avait emmené à cette échelle.



La marmite, suivi de Pseudolus


La marmite est très dispensable, pas très passionnant et un peu confus, en plus il manque la fin. Pseudolus est bien plus marrant, avec de bons rebondissements, des personnages plus vivants et des chouettes répliques.
Le livre donne en plus introduction une petite explication sur la façon dont était joué le théâtre à l'époque et des conseils si on compte monter les pièces, c'est enrichissant et bienvenue.

Le Syndrome des faux souvenirs et le mythe des souvenirs refoulés



Le livre démonte les faux-souvenirs en se basant sur des tonnes de témoignages (de psy abusifs ou d'innocents condamnés sur la base de faux souvenirs), tous plus spectaculaires les uns que les autres. Malheureusement, le rabâchage n'est pas une bonne technique d'argumentation et on a vite l'impression de tourner en rond.
Intéressant tout de même de voir à quel point notre esprit peut nous manipuler, mais aurait nécessité quelques coupes pour éviter la redondance.

Azazel (Asimov)


Des petites nouvelles avec un démo qui exauce des voeux qui se révèlent être inutiles ou des malédictions. Un peu répétitif mais gentillet.

L'Œuf du Dragon (Robert Forward)


De la hard SF avec des extraterrestres très différents de nous. Ca fait penser aux fourmis de Werber (le point de vue des fourmis).

Abattoir 5


Le héros est présent simultanément dans tous les moments de son existence. C'est assez perturbant mais vraiment cool.

Neuromancien (Gibson)


Des paumés pirates informatiques de réalité virtuelles et des méchantes corporations sous la pluie du japon. Bouquin assez confus mais ça va bien avec l'histoire. Très sympa à lire, on a l'impression d'être emmélé dans les cables électroniques.
Les suites sont un peu reloud par contre

Sherlock Holmes (Arthur Conan Doyle)


Ils sont tous très bons. Un détective amateur verbeux résout des enquêtes avec un ami. C'est assez amusant à lire et passionnant en même temps.

Les dieux voyagent toujours incognito (Laurent Gounelle)


Une écriture et un déroulement assez naïf. L'histoire d'un timide maladif qui, alors qu'il était prêt à se suicider, en est empêché par une personne qui prétend pouvoir le guérir. Pas mal de techniques de développement personnel/communication sont diffusées tout au long du roman (se mettre à la place de l'autre, adopter la même posture, aller dans son sens, noter 2 choses positives dans la journée, s'entrainer à changer d'avis, s'entrainer à la confrontation etc). Ca se lit très facilement mais bon... les interactions entre les personnages, l'écriture, l'histoire, rien n'est vraiment naturel, on dirait plus une fable qu'un roman. Peut être que ça peut servir à un grand timide s'il arrive à passer outre l'écriture et l'histoire enfantine.


Cinq nôs moderness, Yukio Mishima


Je ne suis d'habitude pas fan de Mishima, que je trouve passablement chiant. J'ai emprunté ces textes théâtraux sans trop y croire, et au final, ça s'est révélé excellent.
Ca ressemble beaucoup à nos contes occidentaux.

Chaque pièce fait une trentaine de page, on a pas le temps de s'ennuyer.
C'est poétique, drôle, spirituel, émouvant. Ya moyens d'en tirer de bons trucs.

Contes de Yamato (traduction de René Sieffert)


Les "contes de Yamato" sont une succession de tanka de la seconde moitié du 10ème siècle, accompagnés d'une brève description de la situation. Malgré le fait qu'il s'agisse de poésie japonaise ancienne, les poèmes restent très compréhensibles, d'actualité et souvent drôles. En avançant dans le livre, on peut y découvrir des descriptions plus poussés (parfois sur plusieurs pages), rendant ce texte incroyablement moderne.

Quelques extraits :

Alors que Gen No Myoubu assistait aux cérémonies des salutations du nouvel an, le Prince Chef du censorat la vit et sur l'heure en fut follement épris. A la lettre qu'il lui adressa, elle répondit ceci :

Un cœur que soudain
Désir d'amour à troublé
Si j'en crois vos dires
Il m'est avis qu'il saura
Se consoler aussi vite.
Quel pouvait avoir été le poème du Prince ? Quoi qu'il en soit, il est oublié.

Un homme qui se fait rembarrer violemment, et on s'en souvient 10 siècles plus tard...

Après que Heichuu eut cessé de voir la dame du Kannin, quelques temps se passa et il la revit. Après quoi il lui envoya ce poème :

Bien paisiblement
Vous aurez dormi je gage
Moi je suis resté
Toute la nuit inondé
De rosée à me languir.

A quoi la femme, en retour :

De qui donc ainsi
Pouvez vous bien vous languir
Sous la rosée blanche
Ce n'est certes de moi vieille
Autant qu'Isonokami.

Deux poèmes d'Hikagi no go 檜垣の御, qui a terminé dans une misère extrème :


Comme au château du gouverneur général délégué, on la priait de chanter le feuillage rouge de l'automne :

Le brame du daim
Ah de quelle quantité
De teinture rouge
Doit-il être imprégné pour
Ainsi colorer les monts



Cette Hikagi no go se piquait de poésie ; des dilettantes s'étaient réunis et pour lui faire composer un second verset qui fut difficile, lui proposèrent ceci :

"Un daim qui se tient
Au beau milieu des eaux
De la vaste mer"
Et mise au défi de trouver un second verset :
"L'orée des monts à l'automne
Au fond de l'eau se reflète"
Voila ce qu'elle trouva.

Deux amours cruelles


Me rappelle plus vraiment de l'histoire mais c'était passionnant et vraiment super triste.

Journal de Sarashin



Le Journal de Sarashina est un nikki écrit par "la fille de Sugawara no Takasue" vers 1060. Elle y raconte quarante année de sa vie, à partir de ses douze ans (1020-1059). On peut suivre l'existence d'une femme née dans une famille de classe moyenne très portée sur les lettres, fascinée par les nikkis (particulièrement le Dit du Genji) dans son adolescence.

Les moments marquant de sa vie sont présentés par flashs successifs (ses premières lectures de nikkis, le départ de son père, la mort de son mari, son enfant...). Le manque de continuité ne rend pas le livre très agréable à lire, et son manque de profondeur (107 pages pour 40 ans de vie !? + peu de description ou d'impression personnelles) le rend finalement peu intéressant.

Konjaku monogatari shū (今昔物語集) / Histoires qui sont maintenant du passé


Des histoires du 10e siècle.
Ces contes visent à donner une ligne de conduite morale en accord avec le bouddhisme. Les histoires, très courtes et très nombreuses, sont cousues de fil blanc et se ressemblent toutes, bref, l'ennui arrive très vite.

Néanmoins, le fait de croiser quelques créatures fantastiques et surtout d'en apprendre plus sur la morale bouddhique japonaise justifie la lecture.
A lire à titre informatif.

Tristesse et beauté /美しさと哀しみと



Un livre de Yasunari Kawabata (prix nobel de littérature 68), traduit par Amina Okada.

On suit d'un coté la vie d'un écrivain hanté par une ancienne conquête trop jeune pour lui, qu'il décide de revoir, une vingtaine d'année plus tard.
La vie quotidienne de l'auteur qui trompe sa femme et trempe son biscuit en se posant de vagues questions métaphysiques n'est pas désagréable à lire.

D'un autre coté, nous avons les états d'âmes de l'ancienne conquête en question, devenue peintre renommée. Elle vit avec une jeune apprentie, folle d'amour pour elle, qui va séduire le fils de l'écrivain pour se venger. Houlala. Tous les chapitres concernant la vie des femmes sont à gerber. C'est répétitif, c'est mou, c'est pathétique, c'est compliqué, c'est chiant. Pas de scènes lesbiennes, contrairement à ce que laissait promettre la couverture.

A lire un chapitre sur 2.

La tentation de Saint Antoine (Gustave Flaubert)


Saint Antoine, un ermite chrétien, est tenté par le diable de renoncer à sa foi via des apparitions mythologiques grotesques et des arguments théologiques.

C'est un livre assez dingue avec plein de références à des personnages antiques et des arguments contre le catholicisme qui se tiennent.

Superbement écrit avec des descriptions magnifiques et grandioses.

Eloge de la danse


Eloge de la danse est intéressant car il y a plein de références dans tous les sens (tel peuple qui danse comme ça, telle danse pour honorer telle dieu...) et offre des points de vue sympa suf l'art de la scène (si notre rôle est d'être triste, le comédien doit-il VRAIMENT être triste ?).

Eloge du parasite est plus léger et assez rigolo, on se fait convaincre que c'est un métier comme un autre.

Eloge de la mouche est sympa aussi mais pas renversant, très court. On apprend des trucs sur les mouches.

Anxiety Is the Dizziness of Freedom


Une nouvelle de SF traitant d'une invention permettant de communiquer avec les mondes parallèles selon la théorie d'Everett.

Quand le communicateur est allumé, une LED s'allume en bleu ou rouge, selon une mesure quantique. Donc 2 univers parallèles sont créés. Pour communiquer entre ces 2 univers, on utilise des ions bloqués dans un champ magnétique dans l'objet, à la frontière entre les 2 univers. Avec sufisamment de ions, on peut même communiquer en vidéo !

Utilisation :
-vous hésitez à prendre une grosse décision ? Allumez l'appareil et décidez oui/non selon que la LED soit bleue ou rouge. Ensuite, vous pouvez communiquer avec votre double qui aura pris la décision opposée !

https://onezero.medium.com/anxiety-is-the-dizziness-of-freedom-b5ab45cae2a5

BD



Journey to the west (Zheng Jian He )


Très bonne BD superbement dessinée sur le voyage d'un moine qui rapporte des sutras vers le nirvana après ses compagnons (sauf que là, c'est le voyage retour !). Belle et complexe histoire.

Origin


Manga de SF adulte sur un robot qui essaie de s'intégrer aux humains. De la baston très technique et des réflexions sur le "je", les émotions etc. Ya du Gunnm et du Chobits un peu.

Hoshin, l'Investiture des Dieux



Une intrigue très riche (une sorte de remake d'un livre chinois du 17e siècle) servie par un auteur à l'imagination délirante au crayon magique.
Contrairement à d'autres mangas, celui-ci, malgré ses 23 tomes, ne traine pas en longueur et c'est très appréciable : il y a une mission à faire, on la fait, point. Pas de longs chapitre à portée émotionnelle qui n'apportent rien, tout a un sens et vous n'avez pas intérêt à louper une case si vous voulez comprendre quelque chose, ça va vite.
Chaque tome apporte son lot de personnages, tous plus attachants les uns que les autres (si bien qu'au bout d'un certain temps on se demande presque qui est le héros).

Par plusieurs aspects, ça se rapproche en fait presque plus du comic book (où il faut condenser l'action en 25 pages) que des mangas. L'auteur tape d'ailleurs sur certains travers de ses collègues mangakas avec des parodies à mourir de rire.

Bref, une histoire excellente (avec une fin), de la baston, des graphismes géniaux, et pas de prise de tête, on sent que l'auteur s'est bien amusé. Et c'est communicatif.

Detective Conan


Des enquêtes sympa, par contre une histoire fil rouge qui avance à peine. Devient répétitif avec le temps même si toutes les enquêtes sont différentes...

Invincible


Un ado qui apprend à vivre avec des pouvoirs type superman qu'il a hérité de son père. C'est assez violent, on voit souvent des tripes qui volent. C'est pas trop con par contre l'auteur a tenance à passer en mode "raisonnable" et les persos qui se tapaient dessus deviennent potes car c'est plus "raisonnable", c'est un peu chiant.

The Walking Dead


On suit un groupe de survivant après une invasion de zombie. C'est assez lent et psychologique (façon Les Feux de l'amour mais avec des zombies donc ça va) tout en étant très prenant. Les persos principaux crèvent souvent, ça surprend. Même auteur qu'Invincible et même problème avec le mode "raisonnable".

Hunter X Hunter


C'est des gamins de 13 ans qui deviennent hyper forts en se battant dans des duels à mort, puis ça évolue en suivant d'autres persos plus adultes. L'auteur fout des règles partout du genre "Avec ce pouvoir je suis invincible tant que je respire pas". C'est assez cool.

Y The Last Man


Tous les hommes sur la terre ont disparus sauf lui, les femmes reconstruisent la civilisation.
C'est pas passionant. Assez lent.

Ultimex


De l'humour assez trash et noir sur un protagoniste raciste et sexiste qui (se) tape tout ce qui bouge. C'est cool.

Superman New Krypton


Alors c'est superman qui trouve une ville de 100.000 kryptoniens miniaturisés et il les déminiaturise au pôle nord. Bizarrement les terriens apprécient pas trop, donc ils se frittent. Après Superman va vivre avec eux un peu, en tant que militaire, comme Kryptonien. Choc culturel avec son éucation terrienne.
Moyen.

Mieux vaut lire All-Star Superman ou Origin of Superman.

Manga d'horreur de Junji Itō


Très souvent les persos ont une obsession pour un truc qui devient tellement forte que ça les tue. Ca commence doucement et ça devient de plus en plus glauque. Sympa.

Sensational She-Hulk


Une jeune avocate qui peut se transformer tel Hulk, elle brise le 4e mur, attrappe les méchants et met tout sens dessus dessous. Très très bien, surtout les épisodes de Byrne (1989).

Bastard!!


De l'héroic fantasy avec un protagoniste macho super balaise, plein de blagues. Rigolo. Ca devient très répétitif après quelques tomes.

Yoko Tsuno


Yoko Tsuno, excellent, très bien dessiné, il se passe énormément de choses sur une seule page (faut pas louper un dialogue), l'ambiance est très sympa, ça défend des valeurs morales comme le féminisme, l'amitié et tout ça.
Genre à un moment Yoko doit ouvrir un cercueil mais elle hésite pendant 3 plombes parce que c'est pas respectueux. Finalement une fois qu'elle est sûr qu'il est vide elle l'ouvre.

Hémisphère


Heroic Fantasy parodique assez marrante et surprenante.

Zorn et Dirna


Chouette BD de fantasy se déroulant dans un monde où la mort n'existe plus. Les gens se décomposent et quand le corps est à bout, l'âme va dans un autre corps. Bien dessiné et histoire sympa.

Dallas Barr


Bonne BD de SF légèrement dans le futur où un traitement permet de prolonger la vie de 10 ans à condition de donner toute sa fortune (et qu'elle soit supérieur à un millions de livres). De l'action, bien dessiné, assez intelligent, personnage principal cool.

Philémon (Fred)


Une série de BD sur un héros vivant des aventures extraordinaires dans des mondes à la Alice au Pays des Merveilles. Sympa.

Donjon (Trondheim etc)


Une série de BD de fantasy un peu barrée. Souvent lent avec un parfum de nostalgie. Ca se laisse lire.

La jeunesse de Picsou


Des BD d'aventure rigolotes pleines de petits détails et empreintes de nostalgie. On apprend des choses car Picsou rencontre des personnages historiques, voyage dans des lieux célèbres etc.


I Am Not Okay with This


Les questionnement existentiels/de cul d'une ado triste avec un super pouvoir de migraines. Pas fan.

Iron Ladies


Manhua assez sexy dessins sont bizarres, souvent complètement déformés et surtout avec un incrustation de 3D qui rappelle un peu ce que faisais Masamune Shirow après GITS.
Une technologie extraterrestre donne aux femmes qu'on branche dessus des pouvoirs extraordinaires et donc des armées sont montées pour coloniser d'autres planètes en décimant leurs occupants.
Le héros est nul au début mais s'améliore.

Lire la traduction de Allen, plein d'anecdotes sur la Chine, il explique les caractères chinois, les références culturelles, vraiment cool.

The Last Human


Un virus a transformé les gens en zombies et a donné à certains survivants des super pouvoirs. C'est pas mal. Le héros est inflexible et surpuissant, d'autant plus qu'il euh vient du futur et a déjà tout vécu.
C'est construit comme un jeu vidéo : en tuant des zombies puissants, ils gagnent du loot, qu'ils utilisent pour améliorer leurs capacités. C'est pas super bien dessiné et vraiment très jeu vidéo donc ça peut rebuter.
Ils se battent contre des zombies, puis des super zombies, puis des hyper zombies, puis des hyper zombies géants etc. Les bastons les plus intéressantes sont contre des humains de haut niveau.

God Of Martial Art


Un Xianxia. C'est un gars qui se réveille dans le corps d'un autre avec ses souvenirs dans une autre dimension mais on s'en fout, c'est immédiatement oublié tout le reste du manga.
Il devient de plus en plus fort et n'a aucune pitié pour ses ennemis. On dirait un jeu vidéo générique.

Moyen.

Rebirth of Urban Immortal Cultivator


Un Xianxia. Un taoiste immortel aux pouvoirs divins qui est transporté à l'époque et dans le corps de ses 18 ans. Il va rapidement pratiquer pour retrouver ses pouvoirs et devenir super balèze, puis se faire respecter à coup de tatanes et sédiore toutes les filles. Ca se répête très vite. Les dessins et les bastons sont pas terribles. Le protagoniste est sympa.

Liar Game



Une société secrète force les gens à participer à des jeux de bluff. Les jeux/énigmes sont très cools. Très sympa, c'est la 2e fois que je le lis. Ils ont fait un drama avec.

Dr Stone



Les humains sont transformés en pierre et commencent à se réveiller après 3000 ans. Il faut reconstruire la civilisation de zéro, heureusement ya un petit génie qui s'y attelle. Le manga explique comment fabriquer différents trucs chimiques, du fer, créer de l'électricité etc.
C'est un peu exagéré/cartoon mais c'est cool. Super bien dessiné. Ya un anime.

Marvel Crossover - Amalgam (Marvel VS DC n°9)


Mélanger Spider-man et Superboy ou Batman et Wolverine.... C'est juste excellent ! Quelques histoires un peu plus faibles que d'autres dans le lot.

Captain Marvel: First Contact


Rick est un mec qui a été poursuivi toute sa vie par les superhéros : coéquipier de Hulk, de Captain America, de Captain Marvel... A présent, il veut juste mener une vie normale avec sa copine et son magasin de comics, mais sa récente fusion avec l'extraterrestre Genis-Vell va un peu contrarier ses plans. Très drôle et super dessinateur.

Never Back Down


Une histoire de lycée/combat un peu simpliste mais sympa.

Supergirl (1996)


De Peter David (Auteur), Gary Frank (Illustrations).

Dans cette saga, Supergirl est incarnée par Matrix, une forme de vie artificielle métamorphe . Elle devra fusionner avec Linda Danvers, une adolescente perturbée, pour lui sauver la vie.

Bien écrit et très bien dessiné. Assez sérieux.

On retrouve un peu le même thème de fusion de personnalité dans "Captain Marvel: First Contact" du même auteur.
Ya des délires mystiques dans les premiers épisodes mais ça se calme après.

Star Power


Comic de science fiction d'une grande qualité graphique, plein d'action et de personnages attachants. Univers d'une grande richesse où l'auteur entre en détail dans les cultures et races extraterrestres.
La série s'arrête juste quand elle s'essoufle et se perd.

Game Night


Ils participent à un jeu où quelqu'un se fait enlever, mais est-ce un jeu ou la réalité, houlala.
Une comédie un peu romantique. Ya des bonnes idées mais un problème de positionnement entre le sérieux ou pas. J'ai pas trop rigolé mais j'ai bien aimé.

Spider-Man : Homecoming




Les 5 premières minutes se passent avant Civil War, puis le reste du film se passe après.

Je trouve ce Spider-man très fidèle à celui des débuts des comics : maladroit, plein de doutes, bavard, agaçant (pour les méchants), amoureux, héroïque.
Rattrapé par sa vie de lycéen, ses mensonges, les relations avec ses amis. Pas non plus totalement handicapé social comme dans les films de Raimi, là c'est vraiment juste un gamin. Son cercle d'ami est assez différent du comic mais je trouve qu'on y gagne, ils sont tous très intéressants.

Ca m'aurait fait chier j'avoue de revoir Gwen, Harry, la vieille tante, le Flash quarterback, puis MJ... à un moment ya indigestion. Ils nous épargnent aussi la mort d'oncle Ben, très bien.

L'humour, souvent de situation, fait mouche. Super effets spéciaux, bonne histoire.

Casting excellent, même les seconds rôles (Donald Glover, Michael Mando qui fait une apparition). Les méchants sont pas manichéens. Des simples vendeurs d'armes qui veulent pas conquérir/détruire le monde, ça change... Ils essaient même d'éviter de tuer.

Le méchant est la plupart du temps plus intelligent que le héros. Sont discours est sympa et fait le parallèle avec Stark.
Plein de situations qui rappellent les comics, par exemple la spider mobile, Peter qui soulève un immeuble qui lui est tombé dessus. Du miel.

Iron Man qui supervise Peter... c'est le prix à payer je pense pour avoir ce Spider-man débutant et maladroit.

J'aime bien le costume avec les yeux qui se plissent, ça lui permet d'avoir des expressions et les gadgets technologiques me font penser à Superior Spider-Man. Sans doute un peu abusés mais dans l'air du temps.



Isekai maô to shôkan shôjo no dorei...


En gros c'est le même scénar que The Rising of the Shield Hero, LOG Horizon et World Customize Creator càd un mec normal transporté dans un monde 'Heroic Fantasy mais c'est mon préféré celui là. C'est rigolo le héros surpuissant qui fait le gros méchant alors qu'il est tout timide.
Chouette dessins, jolies filles, bastons très vites expédiés car héros surpuissant. Bon feeling globalement, univers héroic fantasy jeu vidéo bien respecté mais... Ils restent tout le temps dans la même ville ! Ca serait cool qu'ils explorent davantage.

Tsugumomo


De la baston cool et assez originale par contre les héroïnes ont l'air d'avoir 12 ans, c'est un peu problématique surtout que ya beaucoup de scène de bains (wtf).

Sky-high survival


Ya un côté un peu mystérieux à la Lost, au début c'est sympa puis ça se devient un peu chiant. Mais bon dessins, bonnes bastons, jolies filles.

Ken-ichi, le disciple ultime


Manga rigolo avec un gars timide qui s'attache à une fille timide et solitaire super forte en arts martiaux. Il se retrouve malgré lui à devoir combattre les délinquants de son école et fini par vivre au dojo avec la fille et s'entrainer avec les maîtres du dojo. Très marrant, bien dessiné, bonne histoire.

Baki



De la grosse baston caricaturale.

Toujours le même schéma :

1. Présentation de l'adversaire qui défonce tout le monde.
2. Match avec le héros qui se fait éclater...
3. ....jusqu'à ce qu'il trouve un second souffle et défonce le méchant !
4. L'adversaire cachait en réalité bien son jeu et éclate le héros !
5. Non finalement c'est le héros qui triomphe.

Répété 50x. Très gore, bonnes bastons, manga assez positif qui donne confiance en soi étrangement. Peut-être à cause de toute la testostérone qui en suinte.



The boys


Très bonne démystification des plus célèbres héros américains (JLA, Batman, X-men...) qu'il faut, à mon avis, avoir suivi un minimum pour apprécier The boys. C'est très cru et très violent, peut être parfois un peu trop gratuitement... et c'est dommage, parce cette abondance de tueries/baises masque un peu la qualité de l'écriture, inventive, riche et drôle.

Chobits


Traite très justement de l'amour mélancolique. Ca parle de la douleur qu'on ressens quand l'être aimé est loin, des émotions qui sont démultipliées quand on pense à lui. C'est un peu cucul et assez ecchi.

Assistante et Exécutrice Tome 1 : Iris


Histoire clichée mais ça reste plaisant à lire, jolies images. Il y a eu des suites mais elles ne valent pas le coup, toutes inférieures à cette première série.

Mars la rouge - La Trilogie de Mars


Quelques longueurs mais c'est sympa, colonisation de Mars par un groupe de 100 personne puis arrivée de migrants terriens. Assez poussé au niveau scientifique. Les persos sont pas mal écrits, un peu froids peut être.

Sillage


C'est de la science fiction avec une héroïne énervée trop mignonne/sexy (on sent que le dessinateur prend son pied), bien dessiné et avec des bons messages (un peu naif dans les premiers tomes mais ça se rattrape par la suite avec la maturité de l'héroïne "ohlala que j'étais naïve quand j'étais jeune"). Il se passe plein de trucs dans un album, c'est dynamique, ya de la baston etc. Pas de second degré à la con ou des persos débiles genre Lanfeust.

Pour résumer bah dans l'espace il y a un convoi de vaisseau qui voyagent tous ensemble (ils appellent ça le sillage, plein de races alien différentes, ils ont des pouvoir un peu comme l'Organisation des Nations Unies) en explorant l'espace et un jour ils trouvent une humaine livrée à elle même. C'est la première fois qu'ils en voient une. Ils l'adoptent et elle devient un de leur agent spécial diplomatique. "Diplomatique".

Ya 20 tomes, j'en ai lu 14, ils défoncent à peu près tous. Dans les premier tomes l'auteur fait visiter une planète à chaque tome et on a un peu le syndrome de "Navi va à la planète plage", "Navi va à la planète neige", "Navi apprend aux Gloarmaxx à écrire"... Ca m'a un peu saoulé mais c'est quand même sympa (et ça se calme par la suite).
Le premier tome est le plus naif, tout est trop facile. Ils gagnent en maturité avec l'héroïne.


Ressentiment


Un gros geek qui utilise un équipement de réalité virtuelle pour coucher avec des filles virtuelles. Il tombe amoureuse d'une. C'est assez pathétique et glauque, ça se laisse lire.

The Rising of the Shield Hero




Un geek transporté dans un univers d'héroic fantasy avec 3 autres gars qui sont des connards.
Ils ont tous des armes cools sauf lui, on lui donne "le bouclier". Pourtant il arrive à être apprécié en aidant les démunis.
Par contre il achète et force des esclaves à se battre pour lui donc c'est un peu dérangeant... Surtout que sa première esclave a 10 ans.

Evidemment il devient par la suite pote avec ses esclaves sans doute à cause du syndrome de Stockholm.
De façon générale le héros agit vaguement comme un enfoiré, ça change.

Red Eyes Sword : Akame ga Kill !


De l'héroic fantasy avec des petites filles et un héros qui tuent violemment des méchants. J'ai lu 3 ou 4 chapitres et pas accroché du tout.

One-Punch Man


Dans un monde rempli de super héros et de monstres géants, un héros peut tuer n'importe qui en un seul coup. Mais, à cause de son attitude et son apparence, personne ne le prend au sérieux. C'est presque une parodie, un peu répétitif et ridicule. L'histoire évolue en se focalisant sur les autres héros. Bien aimé.

GTO paradise lost


La suite de GTO où il devient prof dans une classe remplie de célébrités adolescente. Lu une quarantaine de chapitre. C'est un peu du réchauffé, bof bof.

Terra Formars


Pour coloniser mars, des milliers de cafards y ont été envoyé. Ils ont évolué pour ressembler à des grands humanoïdes super balèzes. Pour tuer les cafards évolués, des équipes d'humains croisés avec des animaux y sont envoyés. C'est très violent et plus on avance dans le manga, plus ça devient n'importe quoi, à tel point que j'ai laissé tomber (après 150 chapitres).
On apprend des choses sur les animaux quand même ça c'est bien.

Re:Monster


Un soldat balèze se réincarne en gobelin dans un monde d'heroic fantasy type jeu vidéo sauf qu'il garde ses souvenirs et ses super pouvoir d'absorption. Du coup il se développe et évolue très vite en entrainant avec lui tout son clan de gobelin. Le héros monologue beaucoup, assez froid mais sympa. Ca vole pas non plus très haut, c'est comme regarder quelqu'un leveler son perso en PVE sur WOW. En un peu plus gore.

Ultraforce


Un comic des années 90 avec des "héros" névrosés aux muscles énormes. Assez cynique, ça se moque gentillement des autres équipes de super héros.

World Customize Creator


Un geek est propulsé dans un royaume d'héroic fantasy jeu vidéo où il peut modifier tout ce qui l'entoure. Avec ses cheveux noirs et son pouvoir étrange, il est considéré comme le dieu du chaos qui viendra détruire le monde. Ca vole pas haut et c'est un peu cliché mais ça reste sympa.

kuro no shoukanshi (black summoner)


Un mec propulsé dans un royaume d'héroic fantasy jeu vidéo où il est super balèze et pfff... l'originalité de celui là c'est qu'il peut intégrer des gens dans sa boite magique pour les invoquer. Il hésite pas à coucher avec.

Prison School


Un lycée de filles avec juste 5 mecs obsédés. En espionnant les filles ils se retrouvent dans la prison de l'école, surveillés par des filles perverses qui les humilient. Les persos sont ridicules, presque parodique. J'ai trouvé ça extrêmement drôle et assez génial mais je saurais pas expliquer pourquoi...

Aiki


L'histoire du mec le plus balaise du Japon et sa passion pour le combat et la coucherie avec de jolies filles. L'originalité c'est qu'on voit pas vraiment le héros progresser vu que c'est le plus fort dès le début. C'est assez sympa et rafraichissant. Ca change d'avoir un héros qui porte ses couilles plutôt qu'un héro timide qui saigne du nez comme souvent.


Le Secret de Cixi : 1ère partie - Cixi de Troy


L'intrigue est mauvaise : aucune tension, tout est trop facile pour les protagonistes (qui peuvent se prendre une flèche dans l'oeil sans problème ?!), les ennemis n'offrent aucune opposition, le déroulement est sans surprise, les nouveaux personnages fades ou caricaturaux ("je suis jalouse de ton talent alors je vais te tuer").


Homonculus


Un manga où une personne peut voir les faces monstrueuses des gens après une opération. Il va essayer de les aider à se débarrasser de ces côtés monstrueux. Un dessin un peu rigide et assez lent mais sympa.

Mieruko-Chan


Une lycéenne qui peut voir les fantômes et qui essaie de vivre en les ignorant du mieux qu'elle peut, mais elle va devoir s'y confronter à un moment. Le fait qu'elle doive ignorer des monstres qui la traumatisent a un côté un peu pervers qui rappelle les frotteurs dans le métro quand même.


Freaks' Squeele


Une histoire sympa à mi-chemin entre les comics (ils sont dans une université qui forme les super héros), les mangas (ya plein de références, donc certaines à Gunnm justement) et l'héroic fantasy. C'est très inventif, des tonnes de super héros très crédibles, des lieux magnifiques, un univers crédible, des bastons parfaitement rendues, très lisibles et dynamiques en même temps.
J'avais quand même la vague impression que l'auteur faisait quelque chose sur commande ("ouais alors la cible c'est les 18-25 ans, donc tu me fait un truc qui se passe dans une université -check-, qui parle des problèmes financiers des jeunes -check-, des fêtes et des gueules de bois -check-, des profs et de l'administrations qui sont trop cons -check-, et tu fais un pot pourri des trucs de la culture de leur génération genre DBZ, X-men, Gunnm ,GITS, Sailor moon, Stephen King, enfin faut faire vibrer la corde nostalgique quoi") mais ça fini par s'éloigner de tout ça et prendre son envol au fil des chapitres.

To Your Eternity


Une sorte d'extraterrestre immortel qui peut prendre l'apparence d'objets ou de trucs mourants. Il reste assez secondaire et sert de témoin à des petites histoires qui se passe à côté dans un monde... médiéval ? Post apo ?
Les historiettes sont pas passionnantes et un peu bizarres... genre une fillette à sauver, une histoire d'amour tragique, une île aux pirates. Ya une adaptation en Anime qui va sortir incessamment sous peu.
Ca a l'air mieux quand l'extraterrestre grandit mais bof.

Taskmaster (2002)


Série de BD bien bourrine et pas prise de tête avec Taskmaster en héros. Ils ont un peu abusé sur son pouvoir de projecteur holographique lui permettant de prendre n'importe quelle apparence mais sinon c'est très cool.







Séries



Eureka


Une série de science fiction pas prise de tête. Ca rappelle en fait un peu les débuts de stargate SG1 ou Buffy, avec un des héros plaisantant alors que l'univers est sur le point d'être anéanti. Les personnages sont tous agréables à suivre, d'autant plus que les morts restent morts... ça rend les choses plus intéressantes.
Il n'y a pas d'épisodes inutiles : chacun a sa petite histoire indépendante. Ainsi, même si l'intrigue de la saison n'avance parfois pas, on a jamais l'impression d'avoir perdu son temps. Et on s'amuse.

Devs


Une série sur un géant de la tech qui bosse sur des ordi quantiques. Trèèèès lente et mystérieuze. Pas aimé.

Misfits


Des jeunes repris de justice/bras cassés acquièrent des super pouvoirs.
C'est drôle et les relations entre perso sont particulièrement bien fichues.

Dollhouse


Une agence qui offre des services de location de personnes chez qui on a implanté la personnalité qu'on veut, vraiment pas mal mais il faut sauter les 5 premiers épisodes catastrophiques.

Nikita (2010)


L'histoire ne tient pas debout avec une organisation top secrète aux méthodes un peu bancales (envoyer un agent débutant et récalcitrant séduire un méchant). Ca se prend trop au sérieux. Et pas assez de moment sexy pour rattraper tout ça.

Dead set


En s'enchainant les épisodes, Dead Set est tout simplement le meilleur film de zombie existant. En plus d'offrir le plaisir de voir les "personnalités" de télé-réalité (type Loana, Steevy, Vincent Mc Doom..) se débattre en pleine apocalypse, Dead Set est agréablement violent, je ne crois pas avoir déjà vu des infectés aussi brutaux. La forte tension entre les survivants (dans leur petite forteresse fragile -cf "La Nuit des morts-vivants") est la cerise sur le gâteau.

Survivors (2008)


Je crois qu'il faut être fan du thème de la fin du monde pour apprécier la série. Sinon, vous risquez d'être repoussé par les ficelles un peu grosses du scénario, les personnages/situations caricaturales et la lenteur générale de la série.
A vous de voir si suivre un groupe se promenant au milieu des ruines en tentant de survivre suffit à vous combler... Moi, ça me comble.

The Cape (2010)


L'histoire d'un flic laissé pour mort qui cherche à trainer son assassin devant les tribunaux. Il est entrainé par un cirque (ce qui donne apparemment à peu près le même résultat que de se faire entrainer par des ninjas) et euh, ben, ça décolle pas et tourne un peu en rond. Je m'attendais à un clone un peu plus réaliste de Batman, mais non. Et puis le héros passe son temps à enlever son masque pour pleurer pour sa famille qui le croit mort, c'est un peu pénible, pas très bad ass quoi. Je regarde quand même car j'aime les comics.

The Plot Against America


Uchronie où Lindbergh est élu à la place de Roosevelt... et les USA n'entrent pas en guerre en europe.
Très belles images, bonne réalisation et intelligent.


Unbreakable Kimmy Schmidt


Série positive, drôle et intelligente. Baisse de régime sur la 2e saison mais la 3 et surtout la 4 remontent le niveau.

The Boys


2 premiers épisodes un peu lents / laborieux mais finalement c'est même meilleur que le comic. Bon acteurs, surtout le superman et la nouvelle héroïne. Un peu rigolo. Un peu trash mais moins que le comic. Le scénar vole pas ultra haut par contre mais bon.

The Good Place


Les personnages sont un peu débiles et caricaturaux. Il y a une petite intrigue pas très intéressante par épisode où les personnages résolvent des dilemmes moraux et progressent lentement. C'est pas très drôle. Le "paradis" n'est pas très intéressant.


Black Mirror


Série de SF, épisodes indépendants avec bons scénars et bons effets spéciaux, souvent satiriques/sombres. Qualité d'épisodes assez inégales, ça devient franchement moins bon la saison 4.

Philip K. Dick's Electric Dreams


Comme Black mirror, épisodes indépendants de SF mais scénar et effets assez décevants.

Weird City


Une série de science fiction comique/vaguement satirique avec des épisodes indépendants se déroulant dans une ville fictive. Humour et effets spéciaux sympa, les scénars sont assez surprenant dans l'évolution et les retournements de situation mais pas passionant.

Raised By Wolves


Dans le futur suite à une guerre entre religieux et athés perdue par ces derniers des embryons et 2 robots sont envoyés sur une planête pour repeupler les athés. Joli mais un peu chiant au bout du 3e épisode.

Nikita


L'histoire ne tient pas debout. Ca se prend trop au sérieux. Et pas assez de moment sexy pour rattraper tout ça.

Better Call Saul


Beaucoup de tension, bien filmé, super personnages. Série parfois un peu lente et laborieuse tout de même (tous les moments concernant la maladie du frère de Jimmy). Assez déprimante.

Breaking Bad



J'y ai vu l'histoire d'un homme s'étant enfermé dans un quotidien fade qui décide de vivre pleinement lorsqu'on lui annonce sa mort proche.

Les 2 premières saisons sont plutôt glauques et déprimantes, à tel point que j'avais arrêté à la fin de la deuxième. Mais les saisons suivantes, c'est vraiment agréable de voir le personnage se libérer de toutes les étiquettes qu'on lui a collé, arriver à se faire respecter, vivre selon ses convictions.

J'ai vraiment adoré la façon dont les personnages tombent dans la criminalité, leurs doutes, les voir faire des erreurs bêtes en paniquant, leurs regrets. J'ai trouvé ça très humain.

Les situations sont souvent palpitantes et surprenantes, même si parfois un peu exagérées, à la limite du ridicule. Acteurs excellents. Bonnes musiques, superbes images. Quelques lenteurs.

Duck Dodgers




C'est bluffant. Visuellement impeccable, très bonne animation et utilisation de la 3D. Musicalement -c'est un point très important pour les cartoons, la musique donne le ryhtme-, c'est également parfait, collant parfaitement à l'action comme dans un film à gros budget (ou les meilleurs Looney Tunes). Si possible, à regarder en VF. On a l'impression que les doubleurs se sont éclatés et c'est communicatif.
Quand aux scénarios, ils sont géniaux, on a droit à de la parodie, des bris du 4e mur, et des histoires certes débiles mais très prenantes et très bien mises en scène et surtout, qui ne cherchent pas à trainer en longueur.

Les Looney Tunes étaient géniaux mais très répétitif et codifiés, ils furent suivis des Animaniacs qui s'amusaient à les critiquer et en briser les codes.
Duck Dodgers est pour moi une nouvelle étape : on a assez tapé sur les ancêtres, c'était drôle, prenons en maintenant le meilleur, c'est à dire Chuck Jones et son Duck Dodgers, l'un des cinq plus grand cartoons de tous les temps (selon le livre de Jerry Beck) et...
Place au grand spectacle !


Survivors


Je crois qu'il faut être fan du thème de la fin du monde pour apprécier la série. Sinon, vous risquez d'être repoussé par les ficelles un peu grosses du scénario, les personnages/situations caricaturales et la lenteur générale de la série.
A vous de voir si suivre un groupe se promenant au milieu des ruines en tentant de survivre suffit à vous combler... Moi, ça me comble.

Eureka


Une série de science fiction pas prise de tête. Ca rappelle en fait un peu les débuts de stargate SG1 ou Buffy, avec un des héros plaisantant alors que l'univers est sur le point d'être anéanti. Les personnages sont tous agréables à suivre, d'autant plus que les morts restent morts... ça rend les choses plus intéressantes.
Il n'y a pas d'épisodes inutiles : chacun a sa petite histoire indépendante. Ainsi, même si l'intrigue de la saison n'avance parfois pas, on a jamais l'impression d'avoir perdu son temps. Et on s'amuse.


The Witcher


Pour moi c'est une fusion entre le côté cheap de Xena la guérrière et grandiose de GoT. J'aime pas trop mal les deux alors j'aime pas trop mal The Witcher.

The Expanse


Dans le futur le système solaire a été colonisé et l'humanisé est divisée entre les terriens, les marsiens et les habitants de la ceinture d'astéroïdes. La série n'est pas avare en bons effets spéciaux, bonnes scènes d'actions dans l'espace (traité de façon assez réaliste, par ex pas de gravité dans les vaisseaux), les personnages sont dégourdis, directs, volontaires.

Premiers épisodes de la première saison lents et poussifs, pas supporté les premiers, j'ai attaqué direct avec le milieu de la saison 1.

Umbrella Academy


Une centaine d'enfants naissent soudainement de façon synchronisée avec des pouvoirs (téléportation, super force, influence mentale etc). Une dizaine d'entre eux est adopté par un riche pour en faire une équipe de super héros.
La série commence 30 ans plus tard, ils sont tous adultes et se recueillent à la mort de leur père.

Sympa, pas une série de super héros mais de drame familiale et voyage dans le temps. Quelques longueurs quand même.

Solar Opposite


Par le créateur de Rick and Morty, une famille extraterrestre qui fait n'imp sur terre. Sympa, quelques idées originales mais pas renversant.

Rick and Morty


Quelques idées sympa et des épisodes très cools mais de plus en plus du réchauffé et plus sage au fil des saisons. Ca se laisse regarder.

Jeux



Bloodrayne


Jeu d'action durant la seconde guerre mondiale, pas trop accroché.

Bloodrayne 2


La suite du premier, bien aimé.

Tribes: Ascend


Excellent "fast" fps multijoueur.

Dishonored


Excellent jeu, avec un bon style artistique, des niveaux très bien foutus avec beaucoup de liberté d'approche, histoire sympa.

Dishonored 2


Il est bon mais scénario mal ficelé.
Très beau jeu.
2 ou 3 missions très bonnes, le reste un peu plat je trouve.
Beaucoup de possibilités et d'embranchements mais pas mal de murs invisibles et de passages forcés.

J'ai joué en difficile sauf le niveau de détection de l'IA mis à l'avant dernier niveau de difficulté car sinon c'est n'imp.

Préféré le 1.

NieR : Automata


Bonne ambiance mais on dirait un MMORPG Coréen....

-Des grandes zones vides avec des ennemis qui se promènent dans des petites zones en groupe de 4 ou 5. Les PNJ qui attendent sur place avec une animation en boucle.
-Les quêtes : va tuer les ennemis de tel endroit pour récupérer 4 minerais de fer, 3 plaques de cuivre et 2 ressorts mouillés.
-L'univers qui vole pas haut.
-Scénar linéaire.
-C'est assez moche, surtout l'éclairage.
-Des murs invisibles partout.
-La caméra est une une horreur, je tire/frappe la plupart du temps au pif.


Doom 2016


Il est pas mal mais ya quand même quelques défauts.

Positif :

La difficulté dans le dernier mode est vraiment bien gérée : on peut nettoyer une arène en 2min mais une seule erreur et on le paye très cher.
Démembrements des ennemis.
Système d'accroche aux rebords.

Négatif :

Les mouvements sont bizarres, on a l'impression d'être sur la lune quand on saute et une inertie quand on se déplace trop prononcée. Pareil pour la souris, j'ai pas réussi à trouver un réglage qui me convienne.
Les ennemis, les environnements et les armes sont tous gris, du coup ça rend un peu l'action illisible parfois.
Je trouve les bruitages etouffés et bizarrement la spatialisation du son m'a semblé incorrecte plusieurs fois.
Peu d'indication lors qu'on est blessé, on peut passer de 150% de vie à 20 sans s'en rendre compte et je ne crois pas que la direction de l'impact soit indiquée.
Pas fan du corps à corps forcé avec les ennemis pour récupérer vie et munitions.
Un côté trop artificiel/parc d'attraction avec le système d'arène et vie/munition.

Tenu 6 heures puis désinstallation.

Overcooked



Très facile à prendre en main et sympa à jouer à plusieurs.

Malheureusement vite répétitif en particulier à cause de la musique qui ne change pas pendant les 20 premiers niveaux.

Obligé d'utiliser 360ce pour que la deuxième manette soit reconnue mais bon c'est les joies du gaming PC.

Sonic & All Stars Racing Transformed



J'ai allumé le jeu pour tester vite fait s'il marchait bien sur le vieux portable et l'ambiance était tellement cool que j'ai pas pu m'empêcher d'y jouer. Ambiance arcade qui accroche tout de suite.

Graphismes magnifiques, tourne bien sur les petites configs, assez technique, super fun, circuits excellents qui changent légèrement à chaque tour avec plein d'embranchements.

Jeu lisible, clair, facile à prendre en main pour les débutants (sauf les avions ! heureusement ya des circuits sans transformation en avion).
Les armes sont bien pensés aussi, et ya des modes de jeu variés (combat, zigzaguer dans le traffic...).

Megaton Rainfall



Vous êtes sur un trottoir, à côté d'un parc entouré de buldings. Les passants vous dévisagent curieusement, certainement à cause de votre corps violet qui semble être fait de pure énergie. Vous décidez de vous envoler. Quittez la terre. Le système solaire. Et au delà. Et encore plus loin. Peut être qu'au lieu du parc, vous pourriez vous relaxer sur un petit astéroide sympa.

Mais un signal retentit : la terre à besoin de vous. Vous y retournez, des milliers de fois plus vite que la vitesse de la lumière. Des aliens attaquent une ville ! Visez leur point faible et essayez de ne pas trop tuer d'humains, ou c'est Game Over.


Subnautica


C'est bien mais très déprimant. Le scénario se déroule avec une succession d'échecs.

Yakuza 0


De la baston toute rigide dans un Tokyo en carton. Un scénar d'un mauvais film de Yakuza.

Unreal Tournament


Le premier est assez brut de décoffrage, gore sans prendre de gants, plein de modes de jeux mais le feeling est pas aussi bien que Quake 3.
Le 2003 est moyen, le 2004 est super (Onslaught Torlan <3), le 3 est tout mou.

Quake 3 Arena


Très bon feeling par contre certaines maps sont quand même bien merdiques. Excellent jeu quand même.

Deus Ex


Faut s'accrocher pour passer la première mission, après ça c'est un FPS médiocre (et encore je suis gentil) et un RPG assez linéaire sur la quête principale (quelques choix mais une histoire sur des rails quand même), par contre beaucoup d'approche possibles dans les niveaux (toit, ventilation, discussion avec un PNJ, déverouillage, récupération de clef etc) et un univers et une ambiance très sympa. Graphiquement les anims sont rigides, les textures baveuses et les polygones rares mais je trouve qu'il se défend même pour son âge avec notemment des reflections totales des persos et de l'environnement sur le sol dans certains niveaux (UAC).

Deus Ex 2


Moins de choix que son grand frère, gameplay qui a été simplifié, l'histoire n'arrive pas non plus à l'égaler et malgré une meilleur technique (super ombres) l'ambiance ne colle plus trop... avec les éclairages on a une ambiance globalement assez chaude, feutrée, alors que dans l'ancien c'était plus froid.

Deus Ex Human Révolution


Le perso principal est assez chiant, alors que je pourrais écouter avec plaisir celui du 1 parler des heures, là c'est une pâle imitation. Le gameplay est plus riche que le 2, mais je sais pas, le monde me semble moins vivant et crédible que le 1. L'ambiance est différente aussi, un peu nostalgique et je sais pas, molle.

The Longest Journey


Magnifique point and click d'aventure.

The Nomad Soul


C'est pas un bon fps, ni un bon jeu de combat, ni un bon jeu de plateforme, ni un bon RPG, ni un bon open world, très peu de choix offerts au joueur, par contre quelle superbe ambiance dans les différents quartier. Histoire assez originale où le joueur est réincarné dans un monde... ouais bon. Un de mes jeux favoris en tout cas, je crois que l'ambiance et le déroulé de l'histoire sauve tout.

Crysis Warhead


Techniquement magnifique (les graphismes, la physique), un protagoniste rigolo et bourrin, des explosions dans tout le sens, très bon jeu d'action, meilleur que Crysis.

Portal


Excellent puzzle game avec une narration très amusante.

Portal 2


Comme le premier mais le spectacle est plus beau, plus grand, plus long, plus de gameplay, plus de tout ! Ca m'a un peu lassé du coup.


Saints Row 2


Maniabilité des véhicules désastreuse mais histoire sympa avec des personnages forts et marquants. Bon délire.

Saints Row : The Third



Côté technique le jeu est supérieur au précédent : meilleure maniabilité, jeu plus beau et plus fluide...

Par contre il est assez mou. Les personnages sont moins intéressants.

Le jeu me semble moins riche aussi, il y a moins de choses cachées (le centre commercial dans le 2!), moins de customisation. On a perdu les lumières dynamiques de saints rows 2. Les animations et les modèles des personnages me semblent inférieurs aussi.

Et trop facile... les héros sont riches, adulés, ont l'air invincibles... c'est bizarre.

Saints Row IV



Jeu à grand spectacle (on a des super pouvoirs), assez facile et fun.

Un monde ouvert qu'on prend plaisir à parcourir en courant sur les murs à 100km/h.

J'ai l'impression que la recette était :
-garder l'ancienne map, ça coûte moins cher.
-y mettre les mods les plus fun de Saints Row (vol, super pouvoirs, glitchs...)
-créer un scénario servant les 2 points précédents. Si ça colle pas, pas grave tant que c'est marrant.

Et c'est marrant.

Vraiment un de mes jeux préférés.
Personnage un peu confus à manipuler parfois et quelques vrais bugs.

Binary Domain



C'est pas révolutionnaire mais c'est sympa. Ya un côté arcade.
L'idée des commandes vocales est assez bonne, on se sent bien impliqué dans le jeu et on s'attache aux coéquipiers.

Par contre c'est très répétitif mais la fin arrive assez vite.

Control



Ca se passe dans un bâtiment labyrinthique qu'il faut explorer, on débloque des chemins etc. L'univers plein de complots/magie est vraiment cool.
Artistiquement c'est vraiment bien, bonne ambiance architecture brutaliste. Malheureusement c'est un TPS, je trouve qu'on est moins subjugué par les environnements qu'en première personne.

Techniquement c'est joli, des reflets, des explosions partout. Sauf qu'il y a un bug qui dégrade les textures toutes les 15min.

Le gameplay est naze au possible, les ennemis renaissent sans arrêt, ça devient vite répétitif, on a des pouvoirs impressionnants mais qui font aucun dégâts. Ya beaucoup trop de combats, les affrontements contre les boss sont nuls.

Les interactions avec les PNJ sont pas naturelles, les dialogues n'évoluent pas avec 90% d'entre eux quand on avance dans l'histoire : par ex en parlant à un PNJ un peu secondaire "je suis content de vous voir, il faut réparer la centrale !" -> je la répare, je retourne parler au PNJ -> "je suis content de vous voir, il faut réparer la centrale !"... pff...


Bref.... OK pour l'exploration, l'univers et l'ambiance, pas bon pour le reste. J'ai l'impression qu'il est sorti un peu trop tôt.

Films


La sirène


Par le réalisateur de Shaolin Soccer, quelques bones scènes mais dans l'ensemble assez moyen, on s'ennuie parfois.

Shaolin Soccer


Très bon fim comique, un peu dans la ligné des "Y-a-t-il (un pilote dans l'avion...etc)" avec des bons effets spéciaux, un bon déroulement, de la camaraderie et un peu d'amour.

Ip Man 4


Un scénar sur le racisme envers les chinois aux USA/sur la paternité.
Des moments très maladroits voir ridicule dans le scénar mais ça se rattrape par quelques scènes justes et surtout une très jolie photographie, décors, costumes etc :

Ce film aurait sans doute été mieux sans aucune baston (ou alors juste celles des élèves -on voit Bruce Lee !).

Ip Man 1 est à voir absolument (bastons dans le cadre de la guerre Chine-Japon), les autres sont dispensables je trouve.

Joker


Film très triste et désespérant, belles images, histoire sur la descente d'un malade mental dans un monde en berne, cohérent, quelques surprises. Pas aimé car vision du monde très négative. J'y aurais pas été si on m'avais pas offert la place et sans ça je serais parti en plein film.

Fast & Furious : Hobbs & Shaw



Ya pas du tout d'histoire de voiture. Ils se battent contre un méchant technologique qui veut détruire le monde. C'est très léger, encore plus con que les Fast And Furious habituels. Baston et blaguounettes. Super bonus délicieux, l'héroïne Vanessa Kirby, actrice britannique canon et pleine de chien.

X-Men : Dark Phoenix


J'aime bien les bastons, les acteurs etc mais le scénar est faible. Les personnages changent d'avis comme de chemise. C'est approprié je suppose pour un film dont l'héroïne porte un nom de fringue.

Pokémon Détective Pikachu


Euh... c'est joli...


Shazam!


Ya des valeurs familiales et de l'esprit de groupe, et puis c'est drôle surtout la deuxième partie. Les effets sont bons et les acteurs aussi, j'en ai encore la larme à l'oeil. Les persos ont pas mal de profondeur, assez humains, sauf le super vilain un peu cartoon mais bon voilà quoi c'est le genre.

Aquaman


Les effets des bastons dans l'eau sont super. Les acteurs sont bons (Amber Heard <3 ). Les persos pas trop cons, c'est le héros principal qui l'est et c'est assumé. C'est coloré, ça se prend pas trop au sérieux. On voyage. Ya des valeurs familiales. Bon ça ressemble souvent à une grosse cinématique de jeu vidéo par contre.


Les Indestructibles 2



L'impression de voir juste un épisode d'une série animé. Historie assez convenue. Scènes d'action bien réalisées.

Furyo



Sur l'ile de Java, dans un camp japonais, les non-aventures d'un groupe de prisonniers japonais, plus spécifiquement le chef du camp, Kitano, David Bowie et un gars qui parle anglais.
Un film sur la culture de la honte chez les japonais, sur l'homosexualité, sur la culpabilité, sur la rencontre des cultures, sur la guerre et les hommes en général.

Lent et pas très intéressant.

Bloodsport, tous les coups sont permis


Super film, construit de manière classique et efficace. Amitié sympa avec les 2 héros, poursuite par des flics et romance avec une journaliste.

Kickboxer : Vengeance


Ya de la baston non-stop, aucun scénar et un peu de jolies filles. A peine passable.

L'Histoire du petit Muck


C'est trop rigolo ce film il se passe plein d'aventures magiques dans les milles et une nuit en plastique.


Shining



De belles images de paysage et d'intérieur. Très lent.

Les personnages n'ont pas beaucoup d'épaisseur et il ne se passe finalement pas grand chose.

Une représentation assez réaliste de l'artiste qui s'isole et est odieux avec son entourage. Les disputes sont assez réalistes aussi, les dialogues sonnent justes, mais bizarrement ça manque d'intensité, sans doute parce que tout est très lent, même quand ils se poursuivent.

Les fantômes ne font pas vraiment peur, Jack Nicholson non plus. Pas de jumpscare.

La musique ne m'a pas semblé du tout coller au film. Par exemple, si les personnages se promènent dans les chambres sous un air de musique inquiétant, je faisais abstraction de la musique et les voyais simplement visiter des chambres, ce qui cassait un peu le délire.

X-Men : Days of Future Past



Si vous voulez voir ce film, il faut absolument voir l'édition "Rogue Cut" qui a un meilleur rythme et explique d’avantage de choses.

C'est un bon film de X-men avec un scénar compliqué, de la castagne, beaucoup de personnages et un bon respect de l'esprit des comics.

L'intrigue aurait pu être résolue plus simplement, mais bon, dans les marvel on complexifie souvent les histoires pour avoir droit à des belles bastons donc ça m'a pas choqué.

La représentation des années 70 est sympa. De très belles images et bonnes musiques.

Franchement j'ai eu l'impression de lire un bon X-men, de ce point de vue là c'est une réussite.

Midnight Special


Un film science-fiction/fantastique se passant dans les années 80, où on suit sur les routes américaines des protagonistes pourchassés par les méchants. Ya un peu d'action. Les images sont belles et la musique transmet bien la tension de la chasse à l'homme donc je me suis pas endormi mais j'ai quand même trouvé ça sans intérêt.

Les Délices de Tokyo



La rencontre d'un pâtissier médiocre avec une retraitée très douée pour faire les gâteaux. C'est contemplatif et triste, sur les générations qui passent et les gens qui sont méchants et tout ça.

Cube² : Hypercube


Rien à voir avec le premier film où on flippait à chaque nouvelle pièce. Le choix était "soit je reste pourrir ici, soit j'essaie de fuir au risque de me faire tuer d'une façon horrible".
Dans hypercube, qu'on bouge ou qu'on reste sur place, c'est la même chose : soit il ne se passe rien (la plupart du temps), soit arrive un truc incompréhensible que les personnages (insipides) se dépêchent de fuir. Passionnant. Les variations temporelles et les univers parallèles sont complètement sous exploités, yavait moyen de faire un truc de dingue pourtant, un genre de Braid - the movie.



Never Back Down: No Surrender


Le problème à mon avis de ce film c'est que l'acteur principal est aussi le scénariste alors il se met en avant tout le temps... Les bastons sont passables et l'histoire simpliste.

Downsizing


Ca commence comme un film de SF où on suit la vie d'un couple dans un monde où la société est en pleine mutation suite à une procédure qui réduit les gens et ça devient une petite fable bizarre comique/romantique.

Le rythme du film est un peu étrange, pas mal de moments où les personnages se regardent de longues secondes sans rien dire par exemple.

Le héros qui se fait marcher dessus par tout le monde et avance un pas et demi en avant/un par en arrière dans sa vie me semble assez juste.

Grosse surprise lors de l'entrée du couple dans le monde, je m'attendais pas à ça.

Bloodshot


Je voulais justede la baston et des jolies filles et en bonus yavait un côté SF.
Mais l'histoire c'est des couches de coïncidence sur invraisemblances sur coïncidences, les persos sont vides et les bastons sont même pas cools : (

La Plateforme (Netflix)


Un film de SF un peu expérimental dans une prison qui fait réfléchir sur la compassion, l'oppression tout ça. Assez gore et glauque mais bien. La fin est arrivé quand je commençais à m'ennuyer.

Aniara


De la SF assez perchée, un vaisseau qui devait rejoindre Mars est dévié et les passagers sont confinés en attendant. C'est bien sympa, à voir si vous avez aimé 2001 je suppose ou Solaris.

Vivarium


Un couple va visiter une maison et se retrouve coincé dans le quartier qui boucle à l'infini.
C'est assez horrible de les voir sombrer dans la folie (mais ils auraient pu y aller encore plus fort). Déroulé assez assez attendu. A voir si vous aimez les trucs fantastiques un peu malsain.


Les Gardiens de la Galaxie


Des aventuriers de l'espace qui se retrouve à devoir sauver je-sais-plus-quoi. Plein d'humour, assez épique, bonne dynamique entre les personnages.


Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2


L'humour est devenu forcé/reloud/redondant, le côté épique est maintenant ridicule, on dirait que les peross ont pris la grosse tête. Bref un gros raté.

Men In Black International


On dirait une mauvaise fanfic... réchauffé, sans surprise et sans saveur.

Aucun rythme, mention spéciale à la scène on les aliens avancent leeentement pour tuer un autre gars.
Publicité grossière pour une marque de voiture. Ya même un alien qui s'exclame "ça, c'est ce que j'appelle une voiture !", wtf.

Nicky Larson et le parfum de Cupidon


Ultra drôle, ya une blague toutes les 10s et des références toutes les 20. L'histoire s'enchaine bien et pas mal de retournements.

Sonic The Hedgehog


C'est pas horrible mais ya quelques moments gênants quand même. L'univers fonctionne à peu près, Sonic est assez attachant, Jim Carrey est pas mauvais (mais pas hilarant).

UPGRADE


Bon film cyberpunk, ça va vite, ça bastonne bien, joli photo, effets spéciaux cools. Histoire qui vole pas haut (bien content de pas avoir vu de BA) mais simple et efficace.

Palm Springs


Comédie Romantique et journée qui boucle à l'infini,reflexions sur le sens de la vie, l'amour tout ça. Bien sympa/mignon.

Jumanji 2 (2019)



Les perso du dernier épisode sont à nouveau coincés dans le jeu vidéo Jumanji pour sauver leur ami, sauf que cette fois ils amènent 2 grands pères avec eux.


Globalement c'est du réchauffé (mêmes acteurs, même scénar, même univers...) et les blagues tombent souvent à plat. Les perso sont exaspérés par les grands pères qui pigent rien et au bout de la 10e fois c'est contagieux pour le spectateur.

Reste que les acteurs sont sympathiques (Karen Gillan <3) et les scènes d'action sont cools.

Le Mépris (1963)


Très beau film.

Un scénariste qui se fait recruter pour modifier le scénar d'un film sur l'Odyssée, produit par un américain et en train d'être réalisé par Fritz Lang.
Bardot se montre dénudée et joue une femme qui fait tourner en bourrique son mari, en lui faisant la tronche "pour rien". Le mari s'acharne à essayer de comprendre ce qu'il se passe sans y arriver dans une scène qui occupe lune grande partie du film. C'est monté un peu bizarrement donnant un aspect onirique au film avec parfois des plans étranges, comme des réminiscences. Le mari est tourné en bourrique le pauvre en essayant de discuter logiquement avec elle (il ne devrait pas essayer de la décrypter et lui laisser sa liberté), en plus il lui demande de décider pour lui... Ya un peu de violence domestique. Une plongée dans la folie d'un couple disfonctionnel/passionnel. "Tu n'es pas un homme", "Regarde tout ce que je fais je le fais pour toi", classique.

De beaux parallèles entre ce qui est joué, ce qu'ils tournent, ce qui est dit. Par exemple le couple qui n'arrive pas à être stable dans l'appart en chantier, la mauvaise communication entre les personnages, l'Odyssée et la trame...

The New Mutants


Une adolescente est internée dans centre et va rencontrer 4 autres mutants qui y sont soignés ainsi qu'une docteur louche. Ca passe assez vite, c'est très simple, j'ai eu l'impression de voir un épisode "monster of the week" de Buffy.

Wonder Woman 1984



On dirait une mauvaise fan fiction.

Ca fait un peu cartoon avec son déroulement un peu simpliste et ses personnages caricaturaux, on y croit pas trop, je suppose que l'effet kitsch est voulu mais ça m'a pas aidé à rentrer dans le film.

Bons effets spéciaux et bastons cool m'enfin bof quoi.